fbpx

Tanya Desforges – propriétaire de La Forge d’Or

 In Commerçants api

Depuis près de 40 ans, La Forge d’Or propose au public du rêve et des bijoux de la plus haute qualité. Le tout a commencé avec Serge Desforges, bijoutier, qui s’est installé à l’Île-Perrot en 1982 et a ouvert sa boutique. C’est en 2017 que sa fille, Tanya Desforges, prend la relève de l’entreprise familiale pour y poursuivre ses opérations du côté de l’administration, du marketing, des ventes et du service à la clientèle. 

 

Étant une bijouterie et une joaillerie, l’atelier de fabrication et de réparation se retrouve directement à l’arrière du magasin. La Forge d’Or offre la possibilité de faire de la fabrication sur mesure et comporte plusieurs lignes de bijoux de tous les budgets et de tous les types. En effet, on peut retrouver des bijoux en acier inoxydable, en argent ou en or entre 15$ à 30 000$. Ayant une large clientèle, ils offrent une gamme de produits qui varie pour enfants jusqu’à grand-maman ou grand-papa.

 

Au cours des années, La Forge d’Or a fait un virage numérique. L’arrivée de la pandémie a accéléré le processus de numérisation de l’entreprise puisque, c’est à ce moment que l’entreprise a ouvert leur boutique en ligne. Le commerce québécois concentre ses efforts sur ses plateformes en ligne. En effet, c’est grâce à leur présence active sur les réseaux sociaux, soit Instagram et Facebook, que La Forge d’Or connaît autant de succès, même en temps de pandémie. Le contenu partagé sur Instagram, surtout sous forme de Stories, porte fruit à l’entreprise québécoise et permet d’informer facilement la clientèle sur les produits et leurs fabrication. « La répercussion au niveau story est tangible, ont fait des ventes facilement calculables par les photos, les items et les vidéos qu’on met en Story » explique Tanya. De plus, leur site web reste à jour et quelques séances de photos professionnelles des produits se font par année dans le but d’avoir du contenu de qualité à partager avec ses clients. 

 

Depuis un an, l’entreprise s’est également tournée vers une nouvelle manière de capter l’attention de son public et de faire des ventes: des séances de Liveshopping. “Depuis le covid je fais des Lives hebdomadairement. Sur Facebook c’est plus les Lives et sur Instagram c’est les Stories. Les Lives permettent de présenter des nouveaux produits, faire des lancements de nouvelles collection, ça fonctionne super bien, les gens aiment ça. En mi-novembre, l’entreprise a lancé un événement entièrement en ligne qui consistait à faire des Lives sur la page Facebook chaque jour pendant une semaine. 

« Le truc c’est d’aller plus loin, de se sortir du lot de la compétition ». – Tanya Desforges

Durant ces temps difficiles, Tanya nous partagent ses conseils en tant que femme d’affaire réussie. D’abord, il faut être présent sur toutes ses plateformes en ligne. Il faut continuer d’aller chercher des connections et faire du réseautage. En effet, c’est possible d’échanger à l’entremise de groupes Facebook. De plus, la clé c’est de trouver différents moyens de se faire voir. « C’est quelque chose que j’ai beaucoup travaillé en 2020… de me mettre de l’avant. Les lives, les séances photos, ça rapporte. Les gens veulent des photos, ils aiment voir le côté humain des choses ». 

Vous pouvez faire des achats directement sur leur boutique en ligne pour découvrir leur grande variété de produits.

 

Cet article a été rédigé par Alyssa Salvo, conseillère api. 

 

Recent Posts

Leave a Comment